Les fondations, en béton bien-sûr

Les fondations, en béton bien-sûr

Bois et matériaux

Tagline

  Les fondations d'un bâtiment, ou d'un mur, quelle que soit sa destination, servent à stabiliser le sol et à…

Terrasse, cour ou jardin, réalisez votre cocon de bien-être !

Terrasse, cour ou jardin, réalisez votre cocon de bien-être !

Parcs et Jardins & Equipement

Tagline

Eau, lumière, intimité... trois ingrédients fondamentaux dans la réussite de création d'un merveilleux espace à vivre extérieur. Profiter d’un espace…

Toitures automatisées de terrasse, pour se protéger comme on veut

Toitures automatisées de terrasse, pour se protéger comme on veut

Parcs et Jardins & Equipement

Tagline

Espaces de vie extérieur, les terrasses peuvent être abritées du voisinage, du vent, de la pluie et du soleil pour…

l'acier Corten

l'acier Corten

Bois et matériaux

Tagline

Issu de la métallurgie, le matériau est un acier enrichi principalement au cuivre,  au phosphore, au nickel et au chrome.…

Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2011 JoomlaWorks Ltd.

Photovoltaïque, Solwatt-Qualiwatt, pas de panique

{jcomments on}En 2007, le Gouvernement wallon mettait sur pieds un ambitieux programme de soutien aux installations photovoltaïques familiales, sur le toit de la maison, du garage ou encore au sol, dans le jardin. Le plan Solwatt était né. qualiwatt photovoltaique

 

Ce plan a reçu un accueil très chaleureux , les plus calculateurs ont vite compris l'intérêt financier de s'équiper en panneaux.
L'économie, voire le bénéfice est de deux ordres : le « compteur qui tourne à l'envers «  témoigne que le particulier injecte du courant dans le réseau électrique. Si le ménage produit autant d'électricité que ce qu'il en consomme, il ne paye plus d'électricité, hormis la redevance de raccordement au réseau.


Là n'est pas le rendement financier le plus attendu par les particuliers. Pour rappel, 1 mégawatt-heure d'électricité généré par une installation photovoltaïque domestique donne (donnait) droit à 7 certificats verts. Les autres systèmes de production d'énergie verte (éoliennes, turbines hydrauliques, installations solaires de grande capacité, etc…) ne donnent droit qu'à un seul certificat vert, c'est là toute la différence. C'était trop, c'était intenable.


Il faut bien comprendre que si un particulier monnaye annuellement ses certificats verts à concurrence  de 1000 à 2500 €, selon la puissance de son installation. Cet argent vient bien de quelque part. Il vient des gros producteurs qui, avec leur système de production, ne savent pas remplir leur quota obligatoire d'énergie verte (ou renouvelable). Ils sont alors obligés d'acheter des certificats verts pour compenser leurs lacunes de production verte. Ou alors c'est l'Etat (la Région Wallonne), par biais son mandataire - Elia, le gestionnaire du transport d'électricité haute-tension en Belgique – qui est obligé de racheter les certificats verts produits.


L'électricité verte a pris un bel essor, à tel point que les producteurs industriels n'ont plus trop besoin d'acheter des certificats verts, le marché de ceux-ci s'est donc tassé, voire effondré. L'état s'étant engagé à racheter les CV (certificats verts) au prix minimum de 65 €, il s'exécute … et … répercute le coût sur la facture électrique des ménages.
C'est à partir de là qu'on commence à parler de « facture photovoltaïque » et de la répercussion sur le coût général de l'électricité, avec un débat citoyen opposant ceux qui avaient installé des panneaux et ceux qui n'en avaient pas…. Et le débat n'est pas clos.


La part des ménages dans la production d'énergie solaire  n'est cependant pas remise en question, il faut produire du renouvelable par tous les moyens possibles si on veut arriver aux 20% d'énergie renouvelable que nous impose l'Europe, l'incertitude de la fluctuation des prix du pétrole et l'impact de celui-ci sur notre environnement.
Le plan Qualiwatt proposé par le gouvernement wallon en remplacement du plan Solwatt, se veut plus équitable. Certes, il n'offre plus la « manne financière » aux propriétaires de panneaux mais permet quand-même un retour sur investissement entre 7 et 9 ans.


Voilà pour ce qui en est des certificats verts, mais à force de tant parler de ceux-ci, on oublie peut-être le plus important : vos panneaux produisent votre courant  et font donc diminuer d'autant votre budget électricité.

Fr. Rion - Nov. 2013

 


 

La CWAPE est le régulateur du marché de l'électricité en Région Wallonne.
Sur son site est décrit en détail le système d'octroi des certificats verts en fonction de la période à laquelle vous avez placé, ou placerez, des panneaux.
www.cwape.be

Lire par ailleurs : Le photovoltaique pour les nuls

 

Aller au haut