Les écobatisseurs ouvrent leurs portes

Les 1, 2 et 8, 9, 10, 11 novembre 2014, les écobâtisseurs vous ouvrent leurs portes.  Les ménages pionniers de l’habitat durable invitent les candidats bâtisseurs ou rénovateurs à découvrir leur travail. Forts de leur expérience appliquée à leur propre bâtiment, ils pourront expliquer dans le détail le cheminement de leur réalisation. C’est une chance rare de bénéficier d’un échange direct  avec « ceux qui l’on fait ». C’est certainement la meilleure garantie de profiter des conseils avertis sur ce qu’il faut faire  -et ce qu’il faut éviter- pour réussir une construction ou une rénovation durable.

Les visites sont organisées à travers toute la Wallonie et la Région Buxelloise, quelques visites sont possibles dans le nord de la France (Charleville, Dunkerque…). La plupart des hôtes mettent plusieurs journées à la disposition des visiteurs, il est donc facile de visiter plusieurs chantiers qui correspondent à vos propres centres d’intérêt. Des habitats urbains sont concernés, des maisons rurales également, en construction neuve ou rénovation.

Attention, il est indispensable de s’inscrire sur le site des Ecobâtisseurs. Les jours et les heures de visite sont précis afin de répartir les visites et d’éviter des groupes trop importants. La qualité de l’échange direct en pâtirait.

Pour choisir vos visites et vous inscrire :
www.ecobatisseurs.be

Quelques chantiers que nous avons accrochés pour vous

A Vielsalm Eco-rénovation d’une maison unifamiliale mitoyenne en centre semi-urbain, selon le standard passif avec matériaux de construction écologiques.

A Stavelot, une maison respectueuse, flexible et efficace… Chaleureuse, lumineuse, aérée, naturelle… elle me botte cette habitation! La préoccupation majeure du projet a été le souci de maîtriser l’impact environnemental au sens large de la maison.

A Monschau (GDLux.), le bâtiment est composé d’un bureau en construction passive et d’un entrepôt en construction à basse énergie.

A Tilff (Esneux), rénovation énergétique d’une maison de 1932, grâce au renouvellement de l’ensemble des fenêtres par des châssis double-vitrages et isolation.

Leave your comment