Home Actualités DIY Construire son poulailler : mode d’emploi

Construire son poulailler : mode d’emploi

PUB
Besoin de plus de visibilité sur Home Ardenne ? Découvrez nos solutions !
Vous avez besoin d'un devis pour rénover votre maison ? Trouvez la bonne entreprise
Construire son poulailler : mode d’emploi | Home Ardenne

 

Vous souhaitez entrer dans une démarche de consommation plus écologique et locale ? Vous aimeriez obtenir des œufs frais et bio, tout en réduisant vos déchets ? Et si vous vous lanciez dans l’élevage de poules ? Pourquoi pas ne pas construire leur habitat vous-même ? Cela ne demande pas beaucoup de temps et il ne faut pas être menuisier pour réussir à venir à bout de ce défis. En plus, vous pourriez même réaliser des économies en choisissant cette option plutôt que l’achat pur et dur !

Délimiter l’espace pour le nombre de poules

La première chose qu’il faut se demander, c’est combien de poules vous pouvez mettre dans votre jardin. En effet, puisque les poules sont des êtres vivants, elles ont besoin d’un espace de vie suffisant pour s’épanouir. De plus, la poule étant un animal social, il est déconseillé d’en n’avoir qu’une seule sous peine qu’elle ne s’ennuie.

Pour parler peu mais parler bien, on va donc dire que le minimum est de deux poules, qui auront toutes les deux besoin de leur espace. Ainsi, on trouve sur le net que pour une poule en liberté, il faut compter entre 2 et 4 mètres carrés.

Pour ce qui est du poulailler, cela dépend du type d’élevage : si les poules ne disposent que d’une petite volière et n’en sortent pas, il faudra en mettre moins que si elles peuvent sortir. La norme compte 6 poules par mètre carré dans le poulailler, mais 4 poules par mètre carré dans la volière (l’endroit où la poule ne reste qu’en cas de pluie, neige ou maladie).

En bref, il faut donc choisir le nombre de poules en fonction de la place disponible dans le jardin en priorité car cette surface représente le “parcours herbeux” qui est nécessaire au bon développement de l’animal.

Construire son poulailler : mode d’emploi | Home Ardenne

Choisir le matériau du poulailler

Il existe plusieurs matériaux possibles pour la construction d’un poulailler : plastique, bois ou même béton sont donc tous des possibilités que vous pouvez considérer. Cependant, si vous décidez de le faire vous-même, le matériau le plus facile à travailler restera le bois.

Il vous suffira en effet de mesurer et de sciez les planches avant de les visser ou de les clouer au bon endroit.
C’est donc idéal lorsque l’on débute dans le bricolage ou dans la conception DIY. De plus, la plupart des plans disponibles sur internet sont faits de bois et vous aurez donc beaucoup plus de facilité à construire votre propre poulailler dans ce matériau.

Autre plus, le bois est durable lorsqu’il est bien traité, il pourra donc accueillir vos poules en toute sécurité pendant de longues années.

Construire son poulailler : mode d’emploi | Home ArdenneSuivre un plan ou le créer ?

Comme dit plus haut, il y a beaucoup de plans gratuits de poulailler en bois sur internet, il est donc très simple d’en choisir un et de le suivre pour obtenir un poulailler fonctionnel qui pourra accueillir vos poules dans les meilleures conditions. Cependant, notez que certains sont payants. Si vous êtes à l’aise avec l’anglais, les possibilités sont encore démultipliées. Il est aussi possible de faire l’acquisition de livres qui pourront vous servir de guide.

De même, plusieurs magasins proposent des poulailler en kit que vous pouvez monter vous-même. Le plan et les matériaux sont tous disponibles dans le kit, et vous avez juste besoin de fournir la main d’oeuvre et les outils.

Cependant, si vous voulez réellement faire tout vous-même de A à Z, il y a plusieurs choses à penser

  • Comme dit plus haut, le nombre de poules pour la superficie totale du poulailler en lui-même (enclos non compris) doit être de 6 par mètre carré.
  • Dans le pondoir, il faut un nid pour trois poules en général, même si vous constaterez qu’il y aura toujours un nid préféré où vous trouverez plus d’œufs. Cependant, il en faut plus si vous voulez que vos poules couvent. La taille d’un nid peut être d’environ 25 sur 35 centimètres. Petit tuyau : lorsque vous installez les poules dans le nouveau poulailler, placez un œuf factice pour leur montrer où elles peuvent pondre en toute sécurité !
  • Il faut absolument un perchoir pour que les poules aient un endroit où dormir. On conseille une tige carrée ou rectangulaire plutôt que ronde car cela permet à l’oiseau de fournir moins d’énergie pour rester en équilibre, ce qui leur permet de mieux dormir. En plus, puisque ce perchoir devra être lavé souvent, on conseille aussi d’opter pour un système de pose qui permet de le retirer et de le remettre à loisir.
  • Le poulailler sur pilotis peut être une bonne solution pour que les poules soient isolées du sol froid et humide d’hiver. Une grille d’aération donnant sur l’extérieur sera la bienvenue en été.
  • Pour éviter les rats et les prédateurs, le grillage de l’enclos doit être enfuit de minimum 60cm sous la terre. Pour les souris, on évitera simplement de laisser de la nourriture vieillir sur le sol, car les grillages seront inefficaces contre elles.

Construire son poulailler : mode d’emploi | Home Ardenne

Choisir les accessoires de son poulailler

Premier accessoire indispensable, c’est la mangeoire ! Il est évident que les poules ont besoin d’être nourries. Il faut donc faire l’acquisition (ou créer !) une mangeoire pour ses pensionnaires. Le must have est une mangeoire qui possède un dispositif anti-vermine. En bref, la poule doit se mettre à un certain endroit pour que son poids actionne un levier qui laisse tomber la nourriture, ce qui fait que rats et souris ne peuvent pas bénéficier du buffet à volonté. Vous pouvez le désigner vous-même ou l’acheter tel quel dans le commerce, cependant, la différence de budget peut être énorme.
Evidemment, manger va de pair avec boire, il faut donc aussi faire l’acquisition d’un abreuvoir. Idéalement, l’eau devra être changée de temps en temps.

Sinon, on peut également avoir un bac à sable. Eh oui, les poules aiment se rouler dans le sable ou dans la poussière car cela leur permet de nettoyer leurs plumes et de se débarrasser de plusieurs insectes parasites.

Construire son poulailler : mode d’emploi | Home Ardenne

Une volière ou un enclos pour mon poulailler ?

En règle général, on a tendance à dire que l’enclos est obligatoire. Puisque la poule a besoin de se dégourdir les pattes, l’enclos remplira cette fonction en lui donnant un espace bien défini qui lui sera consacré. De plus, cet espace servira aussi à la nourrir puisqu’elle trouvera multiples vers et autres insectes dont elle se nourrira, car il ne faut pas oublier que la poule est omnivore. Et plus son alimentation sera complète, plus ses œufs seront goutus.

Aussi, le mot “volière” désigne souvent l’endroit rattaché au poulailler, complètement grillagé, mais qui ne laisse pas beaucoup d’espace au sol. Cette surface est intéressante car elle permet à la poule de rester dehors tout en étant abritée par mauvais temps, mais elle n’est pas suffisant à son bien-être. Si l’on possède un enclos qui permet aux poules de s’abriter, elle n’est même pas forcément nécessaire.

La question qu’on pourrait se poser est donc plutôt la suivante : enclos fixe ou mobile ?
En effet, vu que les poules mangent beaucoup, l’herbe de votre enclos fixe disparaîtra vite sous les multiples coups de bec de l’animal. Pour éviter cela, vous pouvez construire un enclos sur roulettes qui vous permettra de déplacer vos poules ponctuellement lorsque vous constatez que l’herbe est plus verte ailleurs.

Cependant si la question que vous vous posez est plus en rapport avec le fait de grillager le haut de l’enclos, alors la réponse dépend de la hauteur. En effet, une poule peut facilement s’enfuir si la hauteur de la clôture est inférieure à 1m, voire parfois 1m50. Il est donc intéressant de plafonner l’enclos avec un grillage s’il n’est pas très haut.

Construire son poulailler : mode d’emploi | Home Ardenne

Quel budget pour mon futur poulailler ?

De manière générale, si vous faites un poulailler en bois vous-même, vous en aurez pour environ 100€ pour la structure en bois qui accueillera les poules. Il faut en plus compter le prix des accessoires, comme la mangeoire ou le bac à sable, et aussi celui de la paille qui devra recouvrir le sol du poulailler et les nids du pondoir.

L’enclos devra aussi être compris dans le budget. Du grillage pour poule coûte minimum 11€ pour une hauteur d’1m et une longueur de 10m. Vous pouvez trouvez des piquets pour environ 2€ pièces.

Construire son poulailler : mode d’emploi | Home Ardenne

Voilà, il n’y a plus qu’à vous lancer dans la construction de votre poulailler et profiter de vos poules et de leurs œufs bien frais !

Alexandra, Home Ardenne

314, array(1) { [0]=> string(3) "314" }