Home Actualités Crédit hypothécaire : comment obtenir son prêt ?

Crédit hypothécaire : comment obtenir son prêt ?

PUB
Vous avez besoin d'un devis pour rénover votre maison ? Trouvez la bonne entreprise
Besoin de plus de visibilité sur Home Ardenne ? Découvrez nos solutions !
Crédit hypothécaire : comment obtenir son prêt ? » Home Ardenne

 

La Banque Nationale de Belgique a actualisé les critères pour l’obtention des crédits hypothécaires le 1er janvier 2020. Il semble aujourd’hui plus difficile d’obtenir un crédit pour l’achat ou la construction du bien de ses rêves.

En effet, les banques sont appelées à la vigilance lors de l’octroi d’un prêt immobilier. Il sera plus compliqué de contracter un crédit pour 90% de la somme totale de l’achat immobilier, par exemple.

Qu’est-ce que ces nouvelles législations prônent exactement ? Réponse dans cet article.

L’emprunt en lui-même

Lors de l’achat d’une maison, il est rare de disposer de la somme totale à disposition pour conclure la transaction. La solution pour beaucoup de citoyens est donc de contracter un emprunt à la banque : le crédit hypothécaire.

Cette solution consiste en un emprunt à rembourser de manière mensuelle. Le bien immobilier est alors hypothéqué, si vous ne remboursez pas vos mensualités, la banque pourra le saisir pour récupérer son argent.

Avant la législation du 1er janvier, on pouvait emprunter la valeur totale de la maison à la banque, et même plus pour inclure les frais de notaire. De moins en moins d’organismes de prêt ne peuvent proposer cette solution à l’heure actuelle : la banque ne pourra plus que prêter 90% de la somme. Par exemple, si votre bien immobilier a une valeur de 100 000 euros, il vous faudra apporter 10 000 euros de fonds propres car la banque pourra vous avancer maximum 90 000 euros.

Cela oblige donc les ménages à apporter une somme d’argent conséquente pour pouvoir devenir propriétaire.

Crédit hypothécaire : comment obtenir son prêt ? » Home ArdenneLe montant du prêt hypothécaire

Plusieurs critères sont pris en compte lors du calcul du montant total d’un prêt.

Avant, celui qui comptait le plus était la capacité de remboursement. Celle-ci est calculée en fonction des revenus du ménage.

Traditionnellement, on compte que la mensualité peut être égale au tiers du revenu. De ce fait, si vous gagnez 2000 euros par mois à deux, la mensualité sera égale à 600 euros par mois.

Aujourd’hui, avant de prendre en compte cette capacité à rembourser, il faut prendre en compte le montant de ses économies, car même si votre situation vous permet d’acheter une maison qui vaut 200 000 euros, si vous ne possédez pas 20 000 euros d’économie, la banque ne pourra, en principe, pas vous octroyer votre prêt.

Cependant, faites attention au fait qu’il y a d’autres critères à prendre en compte pour calculer le montant du prêt. On peut notamment noter le fait que la valeur du bien immobilier est prise en compte. Concrètement, cela signifie que si vous achetez une maison pour 200 000 euros mais que celle-ci n’est évaluée qu’à 120 000 euros par la banque, elle ne vous permettra pas d’emprunter pour un tel montant car elle prend le risque de ne pas récupérer la somme totale en cas de problème.

Chaque situation reste néanmoins à étudier au cas par cas. Faites donc appel à votre banque ou votre courtier en prêt hypothécaire avant de renoncer à l’emprunt.

Crédit hypothécaire : comment obtenir son prêt ? » Home ArdenneLes à-côtés

Lorsque l’on achète une maison, il faut être conscient qu’il y a plusieurs à-côtés à prendre en compte.

  • Les frais de notaire sont calculés en fonction de la valeur de la maison et ne sont pas compris dans le prix hypothécaire. Ces frais, qui se comptent généralement en milliers d’euros, doivent donc être compris dans le budget.
  • Le taux du crédit : en effet, emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent. Si vous empruntez 200 000 euros pour une maison, vous allez rembourser bien plus que cette somme, surtout si vous souscrivez à un prêt sur une très longue durée.
  • Les assurances : bien que rien ne vous oblige à prendre des assurances, celles-ci sont tout de même nécessaires. Nécessaires mais pas gratuites. Il vaut donc mieux être préparé lors du passage à la banque !
  • Les frais administratifs : et oui, on appelle cela des frais de dossier et la banque les réclame lors de la signature. Ils sont souvent compris entre 500 et 1500 euros.

Ainsi, lorsque l’on cumule l’apport personnel de 10%, les frais de notaire et le reste, il faut donc avoir pas mal d’argent de côté si l’on veut acheter une maison à l’heure actuelle ! Si l’on va plus loin, on peut également parler du fait que plus votre apport personnel est conséquent, plus vous aurez de chance de pouvoir obtenir un crédit.

En outre, nous n’avons pas non plus aborder le cas où vous faites construire votre maison et où le terrain n’est pas compris dans le prix. Cependant, en fonction des régions, ce dernier peut occuper une place considérable dans le budget total des ménages.

Crédit hypothécaire : comment obtenir son prêt ? » Home ArdenneLe crédit “bullet” ou crédit “pont”

Pour ceux qui possèdent déjà une maison et qui souhaitent déménager dans une autre maison, il est possible de contracter un crédit pont. Cela permet, si on n’a pas de liquidité ou d’économie, d’obtenir un prêt pour quand même réaliser ses projets. Comment ça marche ?

Dans le cas où vous avez trouvé la maison de vos rêves mais que votre bien actuel n’est pas encore vendu, le crédit pont est votre solution. En gros, vous allez souscrire à un prêt, mais vous n’allez rembourser le montant que lors de la fin du crédit. En attendant, vous payez seulement les intérêts.

En pratique, cela signifie donc que vous comptez sur la vente de votre premier bien immobilier pour acheter le deuxième, et cela vous accorde un délai qui se compte en mois ou en années en fonction des cas.

Gardez cependant à l’esprit que le taux d’intérêt est bien plus élevé que dans le crédit hypothécaire classique. Dans certains cas, il se peut qu’il soit plus compliqué à obtenir car la banque prend des risques en l’octroyant. En effet, elle n’a aucune garantie que vous vendrez votre maison pour le prix que vous en demandez. Dans la plupart des cas, le montant du crédit sera donc inférieur à la valeur du bien immobilier pour plus d’assurance.

Alexandra, Home Ardenne

377, array(1) { [0]=> string(3) "377" }