Filtrer × Fermer

Echafaudage

Désolé, nous n'avons pas trouvé d'entreprise correspondant à votre recherche. Veuillez sélectionner d'autres critères et réessayer


Echafaudage : zoom sur cet élément indispensable pour les travaux !

On voit souvent des échafaudages en ville ou en campagne. En effet, les travailleurs en ont souvent besoin lorsqu’ils construisent des maisons ou des immeubles. Cependant, ce n’est pas la seule utilisation qu’on peut en faire. Eh oui, cela peut aussi être utile dans le cas d’un nettoyage en hauteur, par exemple. Il suffit d’avoir un peu le vertige, et l’échelle devient un outil qu’il est impossible de manier avec aise. L’échafaudage peut donc être un remplaçant adapté. De fait, vous conviendrez sûrement que c’est bien plus manœuvrable et bien moins effrayant de poser ses pieds sur un plancher et d’avoir des rembardes qui nous empêchent de tomber !

Echafaudage : définition et historique

Un échafaudage, c’est une construction temporaire qui permet d’accéder à un bâtiment dans sa totalité, hauteur comprise. Il est donc constitué de ponts, de passerelles ou de plateformes. Le tout est relié sur une charpente qui peut être faites en différents matériaux : bois, acier ou aluminium étant les plus courants. Un échafaudage peut être fixe, suspendu ou roulant.

Fait étonnant, l’ouvrier qui se charge de monter l’échafaudage porte un nom particulier ! Il s’appelle “l’échafaudeur” ou “l’échafaudier”.

D’un point de vue sécurité, il doit répondre à certaines normes mises en place par l’Union européenne pour éviter les chutes. En effet, elles constituent à elles-seules la moitié des accidents reliés à cet outil. Cependant, il n’existe pas de marquage “CE” pour définir la qualité de fabrication. Un marquage “Marque NF” existe dans certains pays comme la France pour compenser.

Au niveau historique, on peut noter qu’ils existent depuis la nuit des temps ! En effet, si au début on utilisait des systèmes de rampes, de plan inclinés ou de briques entassées, on constate l’utilisation d’échafaudage dès l’Egypte et la Rome antique. On a même retrouvé des écrits grecs qui conseille une essence de bois particulière pour la construction.

Néanmoins, on peut dire que le terme “Echafaudage” est récent car il date du 19e siècle. Il est construit sur l’ancien terme “échafaud” qui puise ses origines dans le latin. Ce changement est dû à l’association entre l’échafaud et la pendaison.

Notez que ce terme est toujours utilisé couramment au Québec.

Echafaudage : comment bien le choisir ?

Un échafaudage, ça peut coûter cher ! Il faut donc bien le choisir si on veut investir dans un bon élément. Les critères les plus importants sont la largeur, la hauteur, le matériau, et l’usage. Notez que la présence d’un garde-corps est obligatoire depuis le 1e janvier 2018 et ne fait donc plus sujet à débat.

Quel matériau ?

Commençons par le matériau. Il doit être bien réfléchi pour convenir totalement à vos besoin. Pour rappel, on parle de bois, d’aluminium ou d’acier. Au niveau prix, le bois est le moins cher. Cependant Il peut être glissant par temps de pluie. Un système en métal avec un grip antiglisse est donc peut-être plus adapté dans notre pays pluvieux. Notez également que le bois peut être traité, mais le prix grimpera en conséquence.

Quelle largeur ?

La largeur est également importante. En effet, elle représente votre espace de travail lorsque vous êtes en hauteur. Il faut donc en être bien conscient lors de l’achat. Si vous n’êtes pas à l’aise parce que vous avez le vertige, nous conseillons d’opter pour une largeur assez conséquente. Les risques de tomber et la sensation d’être à l’étroit en seront réduits.

Bien sûr, il faut voir si vous avez suffisamment de place autour de votre maison pour placer un échafaudage de ce type.

Quelle hauteur ?

De son côté, la hauteur sera calculée en fonction du bâtiment en lui-même. Elle doit évidemment être suffisante pour atteindre les hauteurs de votre maison. Cependant, comptez aussi que votre taille pèsera sur la balance.

Eh oui : si vous mesurez 1m90 ou 1m60, les endroits que vous atteindrez en étant sur une même plateformes seront drastiquement différents ! Comptez qu’en général, l’espace entre chaque plateforme est de 2 mètres.

Quel usage ?

Enfin, le dernier critère est l’usage. Si vous sortez votre échafaudage tous les jours, vous aurez besoin d’un équipement robuste qui tiendra le coup, surtout si vous optez pour un système pliable. Dans le cas où vous le sortez toutes les quatre matins, les mécanismes tiendront le coup bien plus longtemps, il n’y aura donc pas besoin d’investir dans du matériel professionnel qui coûtera très cher.

Notez que si c’est pour un usage ponctuel, la location sera sûrement plus avantageuse et vous permettra de ne pas encombrer votre garage ou votre abri de jardin.