Home Actualités Actus & tendances L’humidité, un fléau à éradiquer

L’humidité, un fléau à éradiquer

PUB
L’humidité, un fléau à éradiquer » Se débarrasser de l'humidité

 

Votre maison est l’endroit où vous êtes censés passer le plus de temps. Il est donc primordial que son air soit sain pour que vous ne développiez pas de problèmes de santé, comme de l’asthme ou des allergies. Ainsi, le taux d’humidité doit se situer entre 40 et 60% pour que l’air soit de qualité.

Malheureusement, certaines maisons ont un taux bien plus élevé qui peut mener au développement de champignons ou d’acariens.

Comment reconnaître l’humidité ? Comment lutter contre cette humidité parfois tenace ? Zoom sur comment combattre l’humidité dans la maison !

Pourquoi faut-il repérer et éradiquer l’humidité ?

Comme dit plus haut, les raisons sont principalement d’ordre médical. Une maison humide favorise l’apparition de champignons et est propice à la reproduction des acariens qui se cachent dans le matelas du lit et dans tous les textiles de la maison.

De plus, l’humidité apporte moisissures et odeurs de renfermé qui nuisent au confort. Tout cela va nuire à la qualité globale de l’air que vous respirez et vous serez plus prompt à développer des maladies comme l’asthme, qui est une insuffisance respiratoire pouvant devenir handicapante lors d’un effort physique important, ou encore des allergies qui pourront être alimentaires ou non.

On peut également constater une flopée d’autres maladies chroniques comme la bronchite, la sinusite ou la rhinite… Vous pourrez également être plus prompt aux maux de tête ou encore aux irritations cutanées !

Si vous avez un nourrisson, ce problème se doit d’être pris en charge car l’humidité peut jouer un rôle néfaste dans ce qu’on appelle la “mort subite du nourrisson” ou “mort inattendue”. En effet, la qualité de l’air doit être bonne pour que l’enfant puisse respirer aisément.

Mais ce n’est pas tout ! L’humidité peut également être néfaste pour la maison en elle-même puisqu’elle va attaquer la stabilité du bâtiment. Cependant, il existe plusieurs types d’humidité qui n’ont pas les mêmes caractéristiques d’apparition, et la cause peut être difficile à localiser.

L’humidité, un fléau à éradiquer » Se débarrasser de l'humiditéL’humidité souterraine

Lorsque l’on possède une cave, l’infiltration d’eau souterraine est un problème que l’on rencontre souvent, surtout si la maison est ancienne. Souvent, cela vient de la façon dont elle a été construite car on utilisait des fondations en briques ou en béton, deux matériaux poreux. L’eau est donc absorbée par les fondations de la maison et se retrouve à l’intérieur de la cave à cause d’un phénomène qui s’appelle la “pression latérale” des eaux souterraines. Cela signifie simplement qu’il y a des forces venant de l’extérieur qui poussent l’eau vers la maison, ce qui ne lui laisse donc pas d’autres choix que d’envahir la cave.

On reconnaît facilement l’humidité à cause de l’apparition de taches blanchâtres que l’on appelle une “efflorescence de salpêtre”. On peut également constater de la moisissure qui prend la forme de taches noires. Une odeur de renfermé suit bien souvent l’apparition de ces taches. De plus, les murs peuvent être humides au toucher.

Ces symptômes sont donc dérangeants visuellement, mais ils ont aussi la fâcheuse tendance d’endommager les éléments des fondations, ce qui est évidemment une mauvaise chose pour la stabilité du bâtiment.

Quel traitement pour l’humidité souterraine ?

La première solution est de nettoyer les taches de salpêtre. Il existe de nombreux produits disponibles sur le marché qui feront très bien le travail. Cependant, cette solution n’est pas la plus adaptée car elle enlève le symptôme, sans traiter la cause. C’est donc une opération que vous devrez faire et refaire si vous ne voulez pas que les taches réapparaissent.

Ainsi, la seule solution viable pour être quitte de ce problème est de faire appel à un professionnel en humidité. Il pourra vous proposer trois solutions qui règleront la situation une bonne fois pour toute.

  • L’étanchéisation de la cave par l’intérieur,
  • Le cuvelage extérieur,
  • L’installation d’un système de drainage.

Dans le premier cas, les murs vont être nettoyés soigneusement pour que l’on puisse appliquer un mortier. Le sol va également recevoir ce traitement.

La seconde solution consiste à cimenter les murs extérieurs de manière étanche avant de les recouvrir d’une membrane imputrescible. Cette dernière est souvent de couleur brune, en plastique et présente un aspect rugueux. Cette solution présente le désavantage de nécessiter des travaux d’excavation pour que les professionnels du bâtiment puissent atteindre les fondations par l’extérieur.

Enfin, la troisième solution requiert aussi des travaux d’excavation qui peuvent faire mal au portefeuille. Ce système fonctionne en collectant les eaux souterraines et en les évacuant pour qu’elles ne stagnent pas et qu’elles n’envahissent pas votre maison. Ce système peut s’installer dans la maison, sous la maison, ou à l’extérieur de la maison.

Pour savoir quel système vous conviendra le mieux, le professionnel en traitement de l’humidité va établir votre budget et réaliser une analyse complète du problème pour détecter l’origine.

L’humidité, un fléau à éradiquer » Se débarrasser de l'humiditéL’humidité ascensionnelle

Normalement, une maison possède une membrane étanche entre la partie dans le sol et la partie à l’air libre. Cela permet à l’humidité du sol d’être limitée à votre cave, dans le pire des cas. Cependant, il arrive que cette membrane soit défaillante à cause du placement, que l’enduit qui la recouvre soit mal mis (il doit toujours être placé au-dessus de la membrane pour éviter qu’il ne pompe l’eau, on appelle ce phénomène le “pontage”), ou qu’elle soit tout simplement absente car la maison a été construite il y a trop longtemps. Dans ce cas-là, l’humidité souterraine peut monter et se répandre dans la maison. On parle d’humidité ascensionnelle ou “capillaire”.

Les premiers signes qui indiquent ce problème sont une hygrométrie (un taux d’humidité dans l’air) élevée et une odeur de renfermé. Ensuite, on voit apparaître des taches de moisissure dans le bas des murs. La peinture, le papier-peint et les plinthes vont s’abîmer, voire se détacher. Lorsque l’on atteint ce stade, il est temps d’agir car, comme dit plus haut, des murs trop gorgés d’eau peuvent nuire à la stabilité de la maison.

Comment traiter le problème d’humidité ascensionnelle ?

Avant de penser aux solutions, on s’assure que l’origine du problème est bien celle que l’on pense être en contactant un professionnel qui va poser un diagnostic.

Dans le cas où l’enduit est placé en-dessous de la membrane et absorbe l’eau, on va devoir l’enlever complètement et le replacer au-dessus de la membrane. Il faut donc recommencer le parachèvement de la maison, c’est-à-dire refaire toutes les finitions.

Si la membrane est défaillante ou absente, il y a deux solutions : la pose d’une barrière à l’humidité ou l’injection murale.

La première solution suppose des travaux vraiment très lourds qui, en général, ne sont entrepris que lors d’une rénovation complète. En effet, les spécialistes vont, mètre par mètre, scier la maison en deux de manière horizontale pour y insérer une barrière étanche. La stabilité de la maison ne sera pas mise en jeu si le travail est bien réalisé.

Cependant, la solution la plus courante reste l’injection murale. On fore des trous tous les dix centimètres environ dans le pied du mur, à l’intérieur de la maison pour y insérer un produit hydrofuge qui va créer une barrière grâce à une réaction chimique avec les éléments du mur. Cette opération peut être réalisée par un particulier, mais cela demande néanmoins une bonne préparation car il faut enlever la couche inférieure du plafonnage. Les garanties de réussite sont donc meilleures si cela est fait par une entreprise spécialisée (parfois jusqu’à 30 ans d’efficacité !).

L’humidité, un fléau à éradiquer » Se débarrasser de l'humiditéL’humidité générale

L’eau stagnante n’est pas la seule cause d’humidité dans la maison ! En effet, la pluie, surtout quand elle est battante, peut aussi avoir des impacts sur le taux d’humidité de la maison car les murs des façades peuvent être poreux à cause de joints abîmés ou à cause de la vieillesse des briques. On reconnaît donc ce type d’humidité à cause de l’apparition de taches sur le mur qui ne sont pas limitées au niveau du sol.

Régler le problème

Il y a trois solutions. La première est le rejointoiement de la façade, qui est utile lorsque les joints sont en cause. Dans le cas où ce sont les briques qui posent problème, il va falloir faire un choix entre deux possibilités :

  • Soit placer une couche de protection en ardoise qui va empêcher la pluie de s’infiltrer dans la maison à travers la brique. On se sert donc de l’imperméabilité de l’ardoise qui va faire ruisseler l’eau le long de la façade jusqu’à une gouttière qui la redirigera loin de la maison.
  • Soit enduire la façade d’un produit hydrofuge spécifique qui repoussera l’eau en rendant la brique imperméable.

Bien sûr, pas besoin de traiter toute la maison. Seule la façade ou le pan de mur concerné devra être traité ou recouvert.

L’humidité, un fléau à éradiquer » Se débarrasser de l'humiditéL’humidité de condensation

Parfois, ni le sol, ni la pluie ne sont en cause. Il faut alors regarder à la condensation. Ce phénomène peut se constater lorsque l’air chaud et humide de l’intérieur entre en contact avec une surface plus froide, souvent une fenêtre, un miroir. Le problème principal est que lorsqu’elle se dépose sur une surface poreuse, comme un mur par exemple, l’eau peut s’infiltrer et des taches d’humidité apparaissent. Les pièces comme la salle de bains ou la cuisine sont naturellement les plus à risque, ainsi que la pièce dans laquelle vous repassez.

Cependant, la condensation peut aussi être le signe d’un problème bien plus grave : la présence d’un pont thermique. Cela signifie qu’il y a des endroits de la maison qui sont moins bien isolés et qui créent des zones de transferts thermiques. Ainsi, les taches sont présentes à des endroits spécifiques, comme les fenêtres, ou un endroit précis du mur, par exemple. Il se peut aussi qu’on le retrouve sous la toiture à cause d’une membrane pare-vapeur mal-placée.

Il est impératif de régler ce problème si l’on ne veut pas que la maison en elle-même et son isolation ne se dégradent.

Comment prévenir l’humidité de condensation ?

On peut lutter efficacement et simplement contre ce phénomène en ouvrant les fenêtres pour aérer la pièce, mais parfois cela ne suffit pas. Dans ce cas-là, il faut faire appel à un professionnel qui pourra vous conseiller l’installation d’un système de ventilation mécanique qui permet l’obtention de résultats satisfaisants.

S’il y a un pont thermique dans la maison, il faudra également faire appel à un professionnel pour qu’il puisse cibler le problème dans sa globalité : y a-t-il un seul pont thermique ? Quelle est l’origine ? L’isolation ? La fenêtre?… Il pourra ensuite vous proposer une solution adaptée à la situation.

L’humidité, un fléau à éradiquer » Se débarrasser de l'humiditéL’humidité par infiltration de la toiture

Lorsque la toiture ne joue pas son rôle de protection contre la pluie, toute la maison est mise à mal et il est impératif de régler le problème au plus vite – surtout quand on habite dans les Ardennes belges où il pleut souvent.

En effet, une infiltration d’eau, en plus d’être désagréable, peut faire pourrir la charpente en bois du toit en plus d’endommager l’isolation, ce qui a une incidence sur la facture du chauffage.

Le problème peut être évident : un orage qui passe par là et une des tuiles est cassée ou déplacée. Cependant, le problème peut être plus discret : un mauvais raccord entre le toit et les autres parties de la maison.

On constate souvent ce problème à cause d’auréoles au plafond ou sur le haut du mur. Si c’est la membrane qui est en cause, le signe visible se constate souvent sur le mur.

Traiter la toiture pour résoudre le problème

Vous pouvez très bien chercher vous-même l’origine de ce problème pour le régler. Cependant, l’endroit où l’eau s’infiltre n’est pas toujours le lieu où l’étanchéité n’est pas bonne. Ainsi, la recherche peut être longue et fastidieuse. On conseille donc de faire appel à un professionnel, car, de toute façon, il faut quand même faire appel à lui pour régler le problème définitivement.

De plus, si vous ne vous y connaissez pas de base, vous avez plus de chance d’empirer le problème que de le résoudre.

En conclusion, les symptômes pour les différents types d’humidité sont nombreux, mais se ressemblent. Il faut donc faire appel à un professionnel pour être sûr que le problème soit pris à bras le corps de la bonne façon pour qu’il ne réapparaisse jamais !

Alexandre, Home Ardenne

164,184,185,2138,254, array(5) { [0]=> string(3) "164" [1]=> string(3) "184" [2]=> string(3) "185" [3]=> string(4) "2138" [4]=> string(3) "254" }