Home Actualités Isocell : qu’est-ce que c’est ?

Isocell : qu’est-ce que c’est ?

PUB
Besoin de plus de visibilité sur Home Ardenne ? Découvrez nos solutions !
Vous avez besoin d'un devis pour rénover votre maison ? Trouvez la bonne entreprise
Isocell : qu'est-ce que c'est ? » Home Ardenne

Qu’est-ce que Isocell ?

ISOCELL est un matériau d’isolation thermique, composé de fibres de cellulose, obtenu grâce à un procédé très performant de recyclage de papier journaux. Le matériau de base nécessaire à ISOCELL est par conséquent le bois, dont les propriétés exceptionnelles ont fait leurs preuves depuis des millénaires. Les produits ISOCELL sont fabriqués dans des installations de recyclage les plus modernes en Europe.

Isocell : qu'est-ce que c'est ? » Home Ardenne

Les papiers journaux, qui nous sont fournis triés, sont, dans un premier temps, découpés de manière à obtenir des fibres grossières, puis ces fibres sont mélangées à du borate pour être enfin broyées finement dans une meule. L’introduction du borate dans les produits ISOCELL a pour objet de protéger efficacement les produits contre le risque de prolifération de la vermine ainsi que la formation de moisissures. En outre, le borate protège nos produits contre le risque de putréfaction et les rend également ignifuges.

La production de nos produits est très strictement réglementée: le processus de fabrication fait l’objet de contrôles par notre personnel spécialisé mais également d’inspections par des organismes étrangers à l’entreprise. L’autorisation administrative permettant la mise en oeuvre tant en Allemagne, qu’en Autriche et en Europe, nous oblige à respecter des critères de sécurité et de qualité très rigoureux. Le conglomérat obtenu, constitué de longues fibres, présente des propriétés physiques qui permettent à nos produits de s’imposer sur le marché, telles que: une conductibilité extrêmement faible et une consistance exceptionnellement stable. Cela reste vrai même si l’on utilise ces produits isolants sur une épaisseur importante. ISOCELL n’est pas un produit toxique, il ne contient aucune substance dangereuse et non plus aucun additif chimique. Il est particulièrement moelleux et chaud au toucher. Il n’abîme en aucun cas la peau et ne provoque par ailleurs aucune irritation. C’est pourquoi les experts le qualifient de «produit isolant inoffensif».
Les fibres de cellulose sont injectées mécaniquement dans les caissons de la construction,par des entreprises dûment habilitées.

Domaines d’application :

Les domaines d’application des produits isolants en cellulose ISOCELL sont multiples. Le système d’injection mis au point par ISOCELL permet de mettre en place un isolant dépourvu de joint et ne nécessitant pas de découpe. Ce système vous garantit un gain de temps et une économie d’argent.
Citons au titre des domaines d’application possibles: les constructions nouvelles, les assainissements et rénovations de constructions anciennes, l’emploi pour des modes de construction passifs ou économes en énergie, les pans de toiture, les plafonds supérieurs, les plafonds intermédiaires, les planchers, les murs extérieurs et intérieurs, les éléments d’isolation de façades, les réservoirs, les gaines et conduites reliées aux installations, etc.

Les techniques de mise en oeuvre :

  • Deversement : Ce procédé est utilisé principalement pour l’isolation de planchers avec faible épaisseur d’isolation.
  • Soufflage ouvert : Cette utilisation est privilégiée pour effectuer une isolation exempte de tout joint sur les plafonds supérieurs et procéder au remplissage entre les solives des planchers.
  • Injection : Cette technique est utilisée pour combler les caissons qui ont été fermées de l’extérieur et de l’intérieur avant l’application. Les fibres de cellulose s’enchevêtrent dansle caisson de manière à faire un maillage isolant protecteur, exempt de tout joint et stable.
    Cette injection peut être réalisée, au choix, avec un tuyau flexible, avec une buse ou bien avec une lance.
  • Projection : Cette technique est utilisée pour tous les éléments de construction ouverts et verticaux, comme par exemple les murs porteurs ouverts sur un côté, pour les revêtements assurant l’insonorisation des plafonds et des voûtes, pour les isolations intérieures en cellulose revêtues d’un crépi et non pourvues d’un écran régulateur-vapeur afin d’effectuer l’amélioration thermique des façades de monuments protégés.

 

254,261,259,262,264,265, array(6) { [0]=> string(3) "254" [1]=> string(3) "261" [2]=> string(3) "259" [3]=> string(3) "262" [4]=> string(3) "264" [5]=> string(3) "265" }