Isolation phonique VS isolation acoustique | Home Ardenne
Home Actualités Construire Isolation phonique VS isolation acoustique

Isolation phonique VS isolation acoustique

PUB
Vous avez besoin d'un devis pour rénover votre maison ? Trouvez la bonne entreprise
Besoin de plus de visibilité sur Home Ardenne ? Découvrez nos solutions !
Isolation phonique VS isolation acoustique | Home Ardenne

 

Nuisances sonores, bruits de la rue, pas lourds, résonances, … Dans une maison, les bruits peuvent vite apporter une gêne. Lorsque les bruits ou les nuisances sonores sont quotidiennes et répétitives, cela peu provoquer du stress lié au bruit. Pour que votre maison reste un endroit où règne la sérénité, il est temps d’adopter une bonne isolation acoustique et/ou phonique. Comment savoir quelle isolation est faite pour vous ? Au revoir, la pollution sonore, on vous explique tout sur l’isolation phonique et acoustique ! 

Pollution sonore : deux types d’isolation

Isolation phonique, isolation acoustique, lorsque l’on parle de pollution sonore, on a tendance à s’emmêler les pinceaux. En effet, il existe deux types d’isolation pour atténuer les bruits dans la maison. Chaque isolation à ses particularités et son rôle à jouer. L’isolation phonique va réduire les bruits provenant de l’extérieur ou de l’étage par exemple, alors que l’isolation acoustique va améliorer l’acoustique d’une pièce. Zoom sur ces deux types d’isolation.

Isolation phonique VS isolation acoustique | Home Ardenne

L’isolation phonique : rôle et application

L’isolation phonique a pour rôle de réduire les bruits et sons venu de l’extérieur, entre les murs ou encore entre les étages, ce que l’on nomme aussi nuisance sonore. L’isolation phonique va se faire avec des matériaux insonorisants qui vont réduire la transmission du son à l’intérieur ou de l’extérieur vers l’intérieur.

La première étape de l’isolation phonique est de déterminer la source du bruit qui cause la nuisance sonore.

  • Le bruit d’impact : un bruit qui est en contact direct avec un sol, un mur, un plafond. Dans ce cas, le son se propage par vibrations sonores via les murs, le sol ou le plafond (exemple, les pas lourds, le déplacement des chaises, le bruit des camions dans la rue, … )
  • Le bruit aérien : un bruit qui se produit dans l’air libre. Le son est, ici, diffusé dans l’air et absorbé petit à petit par les matériaux qui sont dans la pièce (on retrouve les bruits de télé, les cris d’enfants, la radio, … )

Une fois, la source du bruit déterminée, la méthode d’isolation va en découler.

Réduire les bruits d’impacts par une isolation phonique

Si vous désirez réduire les bruits d’impacts soit les vibrations du son qui se propagent par les murs, le sol ou encore le plafond, alors il faut créer une enveloppe isolante. Comme le son se propage via toutes les parois de la maison, il est important de créer une enveloppe étanche du sol au plafond.

Cette technique est plus difficile à réaliser et onéreuse, certains propriétaires choisissent d’isoler phoniquement les murs mitoyens ou les plafonds qui posent problème dans les étages. Ainsi, le bruit sera déjà bien réduit.

Réduire les bruits aériens avec une isolation phonique

Si vous désirez atténuer les bruits aériens comme la télé ou la radio, … la méthode d’isolation est plus facile, il faut isoler le mur mitoyen ou le plafond qui pose problème, ceci est facilement réalisable avec une contre cloison isolée ou un plafond suspendu.

Les méthodes d’isolation phonique

  • Pour isoler phoniquement un mur, une contre cloison sera recommandée. Une contre cloison est un cadre posé contre le mur dans lequel est placé un isolant comme de la laine de verre, de la laine de roche, du liège, … Ensuite, une plaque de plâtre vient recouvrir le cadre. Ainsi les bruit qui proviennent de l’extérieur sont absorbés par l’isolant.
  • Pour le sol, l’isolation phonique sert à stopper le bruit d’impact. Dès lors, l’espace sous la construction du sol peut être rempli d’isolant. Il existe aussi la solution du sol flottant. Le sol flottant se compose d’une couche insonorisante entre la couche porteuse et la chape du sol.
  • Pour le plafond, l’isolation phonique peut se faire à l’aide d’un plafond suspendu. Toujours à l’aide d’un cadre en bois vous pouvez ajouter de l’isolant avant de placer la couche de finition du plafond.

Isolation phonique VS isolation acoustique | Home Ardenne

L’isolation acoustique : quand l’utiliser

Dans une maison ou un bureau, une bonne acoustique est essentielle.

Par isolation acoustique, on entend l’amélioration et la diminution de la réverbération du son. Dans une pièce, le son a besoin d’éléments où s’accrocher sinon il y a une résonance qui se crée. Dès lors, en plaçant des rideaux, des meubles, de la décoration comme des coussins, … le son sera déjà en partie absorbé.

Pour atteindre une bonne isolation acoustique, vous pouvez également isoler le plafond, les murs ou encore placer des îlots.

  • Pour mieux absorber les sons : vous pouvez placer un plafond tendu. Le plafond tendu acoustique est une toile possédant des micro perforations qui absorbe les vibrations sonores. De plus, cette technique offre une belle finition à votre plafond et il est facile d’entretien.
  • Pour améliorer l’acoustique d’une pièce, vous pouvez aussi faire placer un mur tendu qui permet d’isoler acoustiquement un mur mitoyen, par exemple. Outre la finition parfaite de la toile tendue, il permet aussi d’absorber les sons.
  • Les pilots acoustiques sont surtout utilisés dans les bureaux ou dans l’horeca, en forme de carré posé sur le plafond, les îlots acoustique absorbe les sons, également.

Isolation phonique VS isolation acoustique | Home Ardenne

Afin d’améliorer l’isolation sonore de votre maison, déterminez l’origine de la nuisance sonore et choisissez la meilleure méthode d’isolation pour faire de votre maison, un véritable cocon de bien-être ! Consultez nos professionnels près de chez vous pour réaliser une isolation phonique ou acoustique idéale pour votre maison ! 

Coline, Home Ardenne

array(1) { [0]=> string(0) "" }