Home Actualités Actus & tendances L’ossature bois : les pour et les contre

L’ossature bois : les pour et les contre

PUB
Besoin de plus de visibilité sur Home Ardenne ? Découvrez nos solutions !
L’ossature bois : les pour et les contre » Home Ardenne

 

En Belgique, le centre d’informations techniques sur l’utilisation du bois de construction, aussi appelé Hout Info Bois, a révélé, dans une étude, que 85% des maisons en bois construites sont faites en ossature bois. Lorsque l’on parle des rénovations, comme les extensions ou les surélévations, ce chiffre monte jusqu’à 90 % !

Pourquoi ? Parce que la liste des avantages de l’ossature bois est très longue et permet de faciliter la vie des candidats-constructeurs.

Quels sont les avantages de l’ossature bois ?

Comme on l’a déjà mentionné, le nombre d’avantages relatifs à ce type de construction est important. Nous en avons sélectionné quelques-uns.

Ossature bois = gain de temps incroyable !

L’avantage le plus intéressant est sûrement le temps de construction réduit. En effet, contrairement aux structures classiques en béton, qui doivent être coulées sur place, l’ossature en bois peut être fabriquée en usine et assemblée sur place. De plus, pas besoin de temps de séchage avec le bois !

Le temps passé sur le chantier est donc bien moindre grâce à ce détail : il suffit de deux semaines pour la rendre étanche au vent et à l’eau. Si l’on ajoute le temps de conception, et celui des finitions, on arrive à un résultat final de 6 mois de construction au lieu d’un an, voire d’un an et demi.

Lorsque l’on est locataire et qu’on doit payer un loyer en plus de la construction, cela représente des économies qui ne sont pas négligeables et qui peuvent permettre à une famille de réduire le stress occasionné.

Des économies parfois conséquentes avec une ossature bois

Pour encore appuyer sur le côté économique de cette formule, on peut aussi ajouter que les mois de loyers économisés grâce à la rapidité de construction ne sont pas la seule source d’épargne. En effet, puisque l’ossature bois est plus légère qu’une structure classique, les travaux de préparation sont moins importants. Les fondations et le terrassement sont donc moins profonds, ce qui coûte moins cher.

Nous recommandons cependant de faire évaluer la capacité portante du terrain, car cela permet d’informer le constructeur, qui réalisera des calculs précis pour être certain que la maison sera assez supportée. Dans le cas où vous ne réalisez pas cette étude, vous vous exposez à des risques de frais supplémentaires pour faire en sorte que la maison ne s’effondre pas.

Un suivi au top

Pas besoin de faire appel à de nombreux corps de métier différents pour la réalisation du gros œuvre de la maison en ossature bois !

Une seule entreprise peut se charger de tout le travail. Murs, toit, châssis et fenêtres, portes… Un réel plus qui peut empêcher les erreurs de communication ou la coordination difficile à cause des horaires de chacun qui ne sont pas compatibles.

L’entreprise choisie connaîtra donc le chantier sur le bout des doigts et en maîtrisera toutes les particularités. Le suivi du dossier sera donc au top car vous ne risquez pas de devoir téléphoner à gauche ou à droite pour recevoir les informations dont vous avez besoin.

De plus, les ouvriers de l’entreprise seront les seuls à venir sur le chantier, cela peut donc aussi être une réelle sécurité si tout le monde connaît tout le monde et peut reconnaître les éventuels imposteurs qui tentent de s’immiscer dans le chantier pour voler des équipements.

L’autonomie pour les bricoleurs

Une fois le gros œuvre monté, à vous de jouer !

En effet, tout le parachèvement peut se faire par un particulier s’il a le temps et la motivation nécessaires.

Il suffit d’un peu d’huile de coude (d’accord, peut-être plus “qu’un peu”) et d’être à l’aise avec le bricolage.

D’ailleurs, certaines entreprises proposent de livrer la maison étanche, on parle de maisons clé sur porte en bois, (c’est-à-dire que les fenêtres, la porte et le toit sont déjà posés) et à vous de faire tout le reste. Cela comprend l’électricité (attention que le système doit être au norme et il faudra sûrement au moins le faire contrôler par un professionnel), l’isolation du toit, le recouvrement des sols et des murs, la peinture ou la tapisserie, et bien sûr tout ce qui est ameublement de l’habitation. Les sanitaires aussi devront être comptés dans cette étape.

Bien sûr, si vous n’avez pas envie de chipoter ou si vous pensez ne pas être à la hauteur face à l’ampleur du travail, il est toujours possible de confier tout ce qui reste à faire à un professionnel.

Il est aussi possible de ne se charger que de l’isolation, par exemple, et de faire appel à quelqu’un d’autre pour tout ce que vous ne pouvez pas (ou ne voulez pas) faire.

Une isolation du tonnerre

Certes, mais surtout une isolation qui ne prend pas beaucoup de place ! En effet, contrairement aux maisons en béton où l’isolation est posée sur l’intérieur des murs, la maison en ossature bois permet de directement l’inclure dans l’ossature en bois. Vous ne perdez donc pas des centimètres (ou des mètres) de surface à vivre à l’intérieur de votre maison tout en répondant aux normes belges en vigueur dans la matière.

De plus, la maison en ossature bois permet le choix de l’isolant, vous pouvez donc opter pour une matière biosourcée qui fera du bien à la planète !

En savoir plus sur les isolants bio-sourcés.

L’écologie au centre du projet

Et oui, qui dit bois dit matériau qui, de son vivant, consomme du CO2 pour créer de l’oxygène. Choisir de construire une maison en bois, c’est donc favoriser une industrie qui, lorsqu’elle est gérée durablement et pas abusive, permet de réduire le taux de CO2 dans l’air.

Notez cependant qu’on dit que le bois est un matériau “neutre” car il faut quand même compter que la découpe et les transports projettent du CO2 dans l’atmosphère.

Cependant, ce n’est pas tout ! La maison à ossature bois est compatible avec les projets de maisons passives ou de maisons Q-zen, dont la réglementation est d’application dès cette année 2021.

Construction Q-Zen : ce qu’il faut savoir.

Le must pour les extensions

Tous les avantages qui sont valables pour la construction totale de la maison le sont évidemment aussi pour la construction d’annexes. Moins de temps, moins d’argent, la possibilité de mettre la main à la pâte… L’avantage supplémentaire est que l’ossature bois peut s’accorder avec n’importe quel style déjà existant et se fondre dans la masse.

Les avantages et les inconvénients de l’autoconstruction.

On ne fonce pas la tête baissée sans connaître les inconvénients !

Comme rien n’est complètement blanc ou complètement noir, il ne serait pas honnête de ne pas parler des inconvénients lorsque l’on dresse la liste des avantages. Cependant, ils ne sont pas nombreux et il se peut qu’ils n’aient même pas d’incidence dans votre cas. Voici ceux que nous avons relevé :

  • Les plans doivent être bien réalisés si vous voulez que l’acoustique de la maison soit correcte et ne vous incommode pas.
  • Pour que la maison ossature bois respecte l’agrément ATG (une certification garantissant sa qualité), il ne peut pas y avoir plus de trois étages en plus du rez-de-chaussée. Les combles, si elles peuvent être aménagées, doivent être comprises dedans.

Alexandra, Home Ardenne

199,195,536, array(3) { [0]=> string(3) "199" [1]=> string(3) "195" [2]=> string(3) "536" }