Home Actualités Intérieur Comment s’occuper de ses plantes d’intérieur ?

Comment s’occuper de ses plantes d’intérieur ?

PUB
Besoin de plus de visibilité sur Home Ardenne ? Découvrez nos solutions !
Vous avez besoin d'un devis pour rénover votre maison ? Trouvez la bonne entreprise
Comment s’occuper de ses plantes d’intérieur ? | Home Ardenne

 

L’hiver bat son plein. Le froid, la neige et le chauffage font partie de notre quotidien. Et par dessus tout, la luminosité a du mal à attendre nos intérieurs. Comment faire pour conserver nos belles plantes d’intérieur et comment en prendre soin en hiver ?  Vous n’avez pas besoin d’avoir la main verte pour bien les chouchouter. Tant que vous leur apporter un peu d’attention tous les jours, rien ne peut mal se passer. Nous vous avons tout de même sélectionné une série de conseils pour aider vos plantes à traverser l’hiver.

Vérifier la terre avant d’arroser la plante

Une plante a besoin d’eau, certes, mais il ne faut pas abuser sur l’arrosage ! Testez toujours la terre avant de rajouter de l’eau si vous ne voulez pas noyer votre plante en saturant la terre d’eau.

La technique est simple : vous mettez un doigt dans le pot, si la terre est humide au toucher et qu’elle colle à votre doigt, c’est que vous n’avez pas besoin d’arroser ! Simple, non ?

Cependant, gardez à l’esprit que toutes les plantes n’ont pas besoin de la même quantité d’eau. Renseignez-vous sur la plante en elle-même avant de l’acheter, ou avant de vous en occuper pour être certain de ne pas faire de bêtises.
Exemple connu, les orchidées ont besoin de bien moins d’eau que leurs congénères originaires de la région. Les cactus non plus ne sont pas très demandeurs en eau. Gardez cependant à l’esprit que même s’il ne faut pas arroser de trop, arroser suffisamment est tout aussi important si vous ne voulez pas que la plante ne se dessèche.

Pour vous aider à gérer l’arrosage, vous pouvez investir dans des billes d’argiles qui pourront absorber l’excès d’eau et éviter à la plante de pourrir.

Comment s’occuper de ses plantes d’intérieur ? | Home Ardenne

Attention à la qualité de l’eau !

Maintenant qu’on a couvert la quantité d’eau qu’il faut donner aux plantes, il est temps de s’intéresser à la qualité de l’eau. Comme vous, vos plantes peuvent être empoisonnées par de l’eau si elle n’est pas potable. En effet, elles sont particulièrement sensibles au calcaire qui est nocif. Veillez donc à donner de l’eau de qualité, comme de l’eau en bouteille, de l’eau filtrée ou simplement de l’eau de pluie que vous aurez récolté dans votre citerne d’eau de pluie ou dans un arrosoir laissé dehors par temps de pluie.

Autre détail qui a son importance, les plantes n’aiment pas être arrosée à l’eau froide. Elles préfèrent lorsque l’eau est tiède ou à température ambiante. Si vous utilisez de l’eau du robinet parce qu’elle n’est pas trop calcaire, l’idéal est donc de laisser cette dernière reposer quelques heures dans la même pièce que la plante pour qu’elle s’acclimate à la température ambiante. Certes, c’est une habitude à prendre, mais pourquoi ne pas préparer l’eau le matin avant de partir travailler pour arroser ses plantes en rentrant ?

Chouchouter les feuilles des plantes

Entretenir ses plantes, cela ne se résume pas qu’à arroser ! Les feuilles aussi ont besoin de votre attention, notamment lorsque vous faites vos poussières. En effet, il est très important de dépoussiérer les feuilles des plantes aussi, idéalement à l’aide d’un chiffon humide, car la poussière qui se dépose sur ces dernières est nocive : elle bloque la respiration et le processus de photosynthèse qui est important pour le bien-être de la plante.

Comment s’occuper de ses plantes d’intérieur ? | Home Ardenne

Où placer une plante ?

Tous les endroits ne sont pas propices pour l’installation d’une plante. Il faut donc faire attention à plusieurs détails.

Le premier auquel il faut faire attention est qu’une plante ne peut pas être mise à côté d’une source de chaleur comme un radiateur ou une cheminée. On sait que niveau déco le rendu est top, mais malheureusement, l’air y est trop sec et chaud pour que la plante survive. Il faut donc faire attention, surtout si ce sont des plantes qui viennent de nos régions, et qui sont habituée à un climat humides et tempéré. Les cactus n’y verront sûrement pas d’objection, en revanche.

Le deuxième point important auquel il faut être attentif est que les plantes ont toutes une tolérance à la lumière différente. Certaines peuvent donc y être exposées toute la journée sans problème, tandis que d’autres vont finir par brûler sous l’effet de la chaleur que le soleil dégage. Il faut donc vérifier si votre plante verte est plutôt adepte de l’ombre ou de la lumière, ou si elle préfère un mélange des deux avant de lui trouver un endroit adapté. D’ailleurs, vous pourrez voir si votre plante brûle ou non en fonction de la couleur de ses feuilles : elles deviendront brunes et sèches si la plante reçoit trop de lumière du soleil.

En fait, l’astuce est de choisir la plante en fonction de la pièce. Si vous avez des pièces chaudes et sèches, les plantes grasses et les cactus seront les plus adaptés. Notez cependant que les plantes grasses auront besoin de soleil, faute de quoi elles s’étireront à outrance pour trouver une source lumineuse qui leur conviendra.

Dans les pièces humides comme la cuisine ou la salle de bain, les plantes tropicales seront le meilleur choix ! Petit plus, vous pouvez mettre plusieurs plantes du même types les unes près des autres pour créer un mini-écosystème où elles se sentiront bien.

Comment s’occuper de ses plantes d’intérieur ? | Home Ardenne

Et le rôle du pot dans tout ça ?

Le pot est l’habitat de la plante, il faut donc qu’il soit adapté à ses besoins. Ainsi, plus la plante grandit, plus elle a besoin de place pour ses racines. Il faut donc penser à le changer de temps en temps car si vous ne le faites pas, les racines n’auront plus assez de terres pour se nourrir correctement et la plante commencera à faner.

De plus, beaucoup de monde laisse une soucoupe sous la plante dans laquelle le surplus d’eau s’accumule. Si cela est une bonne idée pour éviter les auréoles salissantes, il faut cependant veiller à ce que l’eau ne stagne pas trop longtemps dedans si on ne veut pas que les racines de la plante ne pourrissent !

Petite astuce…

Le pot, c’ est celui où il y a un trou en dessous qui permet l’évacuation de l’eau. Sinon, on parle d’un cache-pot. Ce dernier est toujours utilisé sur un pot, on ne peut pas l’utiliser seul au risque de voir la plante pourrir. En plus, beaucoup de monde déconseille son utilisation car il ne permet pas à la plante de vivre dans de bonnes conditions. Si vous désirez quand même en utiliser un, on conseille de le prendre trop grand pour qu’il y ait un ou deux centimètres de jeu pour que la plante respire.

Comment s’occuper de ses plantes d’intérieur ? | Home Ardenne

Les plantes pour ceux qui n’ont pas le temps…

Il existe maintenant des potagers d’intérieur made in Belgium qui s’occupent de vos plantes aromatiques tous seuls. Cela s’appelle Calla Garden, et il a tout pour plaire, que ce soit au niveau de son efficacité ou de son design moderne.

Le principe est simple, il est équipé de lumières LED qui recréent le cycle du soleil pour que les plantes puissent grandir dans les meilleures conditions possibles. En plus, il arrose les plantes automatiquement quand il le faut. Vous n’avez plus qu’à trouver à votre potager d’intérieur une place qui lui conviendra.
En ce qui concerne le réservoir d’eau, il faudra le remplir tous les mois environ. Ce qui signifie que vous pourrez partir en vacance sans problème !
Faites cependant attention aux pucerons qui peuvent s’installer dans vos plantes et les manger, mais pas besoin de paniquer : un peu de savon noir suffit !

Vous avez d’autres conseils à partager avec nos lecteurs à propos de l’entretien des plantes ? N’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires !

116, array(1) { [0]=> string(3) "116" }