Home Actualités Intérieur Les sols coulés : Kezako ? (Part.II)

Les sols coulés : Kezako ? (Part.II)

PUB
Les sols coulés : Kezako ? (Part.II) » Home Ardenne

 

Trouver le parfait revêtement de sol, cela est compliqué. Il en existe beaucoup de différents types, formes,… Pour les sols coulés, c’est un peu la même chose. Dès lors, poursuivons ensemble notre étude sur les sols coulés ! 

Le tapis de pierre

Ce composé de graviers (ou de morceaux de marbre) liés par de la résine époxy est une solution bien plus économique que les autres possibilités de sol coulés.

Elle existe en deux variantes : la structure ouverte ou fermée.
La différence entre les deux étant simplement le fait que dans la structure ouverte, les différents cailloux créent des aspérités qui sont laissées telles quelles là où elles sont bouchée dans la structure fermée par un produit transparent. Cette solution est particulièrement adaptée aux salles de bains puisqu’elle rend le tapis imperméable à l’eau. Elle permet également un entretien bien plus aisé. En effet, dans la structure ouverte, un aspirateur à eau est presque indispensable pour nettoyer l’eau qui peut s’accumuler dans le tapis. Dans le cas de la structure fermée, un lavage régulier avec un produit doux comme le savon noir est tout à fait suffisant.
De plus, il faut noter que la structure ouverte présente un aspect rugueux qui peut être un bémol lorsque l’on a des enfants en bas âge qui apprennent à marcher ou qui rampent. Ainsi, on conseillera donc le tapis de pierre en structure fermée pour cet ensemble de raisons.

Cependant, il faut noter que cela coûte environ 5€ plus cher que la structure ouverte. Le prix total au mètre carré pourra varier entre 30 et 55€ en fonction des matériaux et du type de structure.

Pour le déroulement des opérations, on va pouvoir placer le tapis de pierre sur un sol stable déjà existant, c’est donc également un atout lorsque vous entreprenez des rénovations. Le choix des couleurs est large, et la combinaison avec un chauffage par le sol est possible.

Autres points positifs, ce sol est robuste, ne se griffe pas facilement et il absorbe le bruit !

Les sols coulés : Kezako ? (Part.II) » Home Ardenne

La résine pour le sol coulé

Il existe deux types de résines qui peuvent être appliquées sur le sol : l’époxy et le polyuréthane. C’est deux substances ont toutes les deux leurs particularités.

Dans les caractéristiques qu’ils ont en commun, on peut noter l’épaisseur de la couche qui varie entre 3 et 4 millimètres et le besoin d’avoir une surface stable et sèche pour que la résine puisse bien être appliquée. Tous deux peuvent également être recouverts d’un nouveau revêtement si cela est nécessaire.

L’époxy pour plus de personnalisation

Souvent utilisée dans les industries ou dans les garages, l’époxy peine à se faire une place dans les maisons. La cause ? Un manque de souplesse qui fait qu’elle peut se fissurer si la sous-couche n’est pas assez stable. En outre, le sol en époxy ne supportera pas non plus un système de chauffage par le sol. Il faut aussi noter que c’est une substance qui est sensibles aux UV et aux griffes et rayures qui sont liées à la vie quotidienne. Quand on sait que ce sol coûte minimum 70 euros du mètre carré, on n’a pas vraiment envie de se retrouver avec un sol décoloré par le soleil, rayé et fissuré.
Cependant, la résine époxy permet des options de personnalisation qui sont pratiquement inégalables. Plage au sable fin, océan remplis de poissons, imitation marbre… Vous pouvez tout faire et sélectionner toutes les couleurs qui vous plaisent.

Les sols coulés : Kezako ? (Part.II) » Home Ardenne

Le polyuréthane plus malléable

Plus souple que son concurrent, le polyuréthane peut convenir pour l’installation d’un plancher chauffant. C’est donc un véritable plus qui le distingue positivement de l’époxy. En outre, il est également étanche et absorbe les bruits d’impacts. Pour vous l’offrir chez vous, comptez sur une fourchette de prix allant de 80 à 120 euros du mètre carré.

Les sols coulés : Kezako ? (Part.II) » Home Ardenne

Le sol lissé à la truelle

Le principe est le même que le tapis de pierre. On mélange de l’époxy avec des petits graviers ou de quartz pour former le sol.

Les rendus possibles sont nombreux grâces aux différentes couleurs, à la taille variable des granulats et aux finitions mates et brillantes. Pour un meilleur résultat, on va en plus y ajouter une couche protectrice pour le rendre étanche.

Il est très populaires dans les lieux publics et dans les cuisines, salles de bains et restaurants car il est très résistant à l’usure et il est très facile à nettoyer, ce qui en fait un revêtement très hygiénique.

Compatible avec le chauffage par le sol, c’est une solution très avantageuse, surtout lorsque l’on sait que son prix au mètre carré est compris entre 60 et 80 euros !

Pour ce qui est de la réalisation, on va avoir besoin d’environ cinq jours pour placer le sol. En effet, si la sous-couche peut être un sol déjà existant, il faut la poncer et appliquer un primaire d’accrochage qui devra ensuite sécher pendant 24 heures. Ensuite, le mélange d’époxy et de graviers va être appliqué à la main et aplati. Deux couches de protection sont ensuite appliquées et doivent également sécher 24 heures. Puisque le sol est fait à la main, des irrégularités peuvent être constatées.

Vous voilà maintenant prêt à comparer, dresser les pour/ les contres mais aussi vos envies pour choisir le sol coulé qui répondra parfaitement à votre style d’intérieur ! 

Alexandra, Home Ardenne

384,385,401,402, array(4) { [0]=> string(3) "384" [1]=> string(3) "385" [2]=> string(3) "401" [3]=> string(3) "402" }