Tout savoir sur l'assainissement non collectif » Home Ardenne
Home Actualités Tout savoir sur l’assainissement non collectif

Tout savoir sur l’assainissement non collectif

PUB
Besoin de plus de visibilité sur Home Ardenne ? Découvrez nos solutions !
Vous avez besoin d'un devis pour rénover votre maison ? Trouvez la bonne entreprise
Tout savoir sur l'assainissement non collectif » Home Ardenne

Pour une raison X ou Y, vous allez peut-être devoir passer à l’assainissement non collectif (ANC) de vos eaux domestiques usagées. Micro-station d’épuration à culture fixée ou libre, unité “d’équivalent habitant”, nuisances sonores, odeurs,… Tant de questions peuvent vous venir à l’esprit en ce qui concerne ce secteur assez méconnu ! 

Tout savoir sur l'assainissement non collectif » Home Ardenne

Une micro-station d’épuration pour traiter ses eaux usées ?

L’eau est un élément essentiel à notre quotidien, à notre vie. Chaque jour, chaque personne consomme pas moins de 150 litres d’eau en moyenne  ! Des chiffres aussi impressionnants que parlants. WC, lavabo, ménage, vaisselle, douche,… chaque goutte d’eau utilisée est polluée au seul contact de n’importe quel élément.

Avant d’être rejetée dans la nature où elle terminera sa course, l’eau doit donc être nettoyée et désinfectée. Une étape indispensable, tant pour notre santé que pour celle de notre planète adorée.

Pour ce faire, les endroits qui ne sont pas reliés au réseau d’égout collectif peuvent installer une micro-station d’épuration. Ce système fonctionne comme celui d’une station d’épuration classique du réseau public de collecte des eaux usées. À la différence qu’elle ne traite que les eaux usées d’une certaine parcelle.

Les micros-stations d’épuration remplacent les systèmes de fosse septique, filtre à sable et fosse toutes eaux. L’eau est traitée directement par des bactéries, de minuscules organismes qui digèrent l’eau usée pour la rendre propre.

Micro-station, à culture fixée ou à culture libre ?

Il existe deux grands processus de micros-stations : les micros-stations à culture fixée et les micros-stations à culture libre. Dans les deux cas, l’assainissement de l’eau se fait par le brassage des micros-organismes présents dans la cuve.

  • À culture fixée : les bactéries sont activées dans la cuve par l’oxygénation produite, entre autres, par des disques et des tubes spéciaux. En d’autres termes, les boues qui se sont formées dans la cuve sont mises en mouvement pour assurer la digestion des micro-organismes.
  • À culture libre : les bactéries sont également activées dans la cuve par l’oxygénation provenant cette fois directement de l’eau présente dans la cuve. Elle constitue la technique d’assainissement non collectif la plus écologique étant donnée qu’aucun produit chimique n’est utilisé. Les bactéries purifient l’eau grâce à leur seule digestion.

Dans les deux cas, l’eau est purifiée par la digestion des bactéries. Ce qui les différencie est la façon dont cette digestion sera activée.

Que signifie l’unité “Équivalent Habitant” ?

Une autre caractéristique des micros-stations d’épuration est que leur volume et leur taille sera influencée par le nombre d’utilisateurs de la micro-station. Ce nombre est ce qu’on appelle l’Équivalent Habitant (EH).

Autrement dit, si une maison est habitée par 4 personnes, l’équivalent habitant sera de 4EH. Si l’hôtel dans lequel est placé le système d’ANC peut accueillir 195 personnes, l’équivalent habitant de la micro-station sera de 195EH.

Quels sont les autres avantages d’une micro-station d’épuration ?

En plus de rendre les eaux domestiques entièrement propres, la micro-station d’épuration comporte d’autres avantages intéressants.

Un gain de place

L’un des plus grands avantages de la micro-station est qu’elle n’encombre pas l’espace. Sa taille au sol varie de 5 à 10m² (en sachant qu’une fosse septique a besoin d’environ 25m² !). Cette petite taille lui permet d’être placée facilement et de se fondre dans le décor. L’installation d’une micro-station d’épuration dure en moyenne une demi-journée.

Silence, ça tourne

La peur des nuisances sonores peut être un frein dans l’idée d’installer une micro-station d’épuration chez soi. Pourtant, les micros-stations sont étudiées pour causer le moins de désagréments sonores possibles.

Écologique et… économique

En investissant dans une micro-station pour l’ANC de vos eaux domestiques, vous choisissez un système d’assainissement rentable. La micro-station ne demande par énormément d’énergie et d’électricité pour fonctionner. De plus, lorsqu’elle bien entretenue, la micro-station a une durée de vie de plus de 20 années !

Un air frais

Les eaux étant traitées directement par les bactéries présentes dans la cuve, cela ne laisse pas de temps aux boues de pourrir. Aucun risque d’odeurs disgracieuses donc.

L’entretien et la vidange

Pour pérenniser votre micro-station, il est indispensable d’effectuer un entretien annuel. Peu coûteux, celui-ci permet de vérifier que tout est en ordre dans votre station d’épuration individuelle.

En ce qui concerne la vidange, celle-ci dépendra du volume du décanteur de votre micro-station. Un décanteur plus grand permettra d’espacer les vidanges.

Des questions ? Envie de sauter le pas et d’investir dans une micro-station ? Faites appel à ATB pour vos projets dans toute l’Ardenne !
142,144,146, array(4) { [0]=> string(3) "142" [1]=> string(3) "144" [2]=> string(3) "146" [3]=> string(0) "" }